Situé sur les rives de l’Èbre et sur une île centrale dans la rivière, le pavillon du pont de Saragosse rayonne sous le soleil de Saragosse. Conçu par Zaha Hadid Architects, ce projet fusionne deux typologies architecturales : un pavillon et un pont en un et sert de porte d’entrée à l’Expo 2008 de Saragosse.

Quels matériaux Zaha Hadid Architects utilise-t-il - Sheet1
Pavillon du pont de Saragosse. Source- pinterest.com

Il se compose de quatre gousses qui se chevauchent comme les pétales d’un gladiola. Ces gousses se croisent et la jonction est donc renforcée avec ces gousses qui se soutiennent mutuellement. L’intersection permet aussi de répartir tout le poids du pont sur les quatre fermes au lieu d’un élément singulier qui prenne la charge entière. De façon expérimentale aussi, la jonction crée des expériences intéressantes. Quand les visiteurs se déplacent d’un pod à l’autre, il y a un beau jeu de lumière et de volume. Ils sont faits pour passer d’un espace plus sombre et comprimé, celui de l’intersection, à un espace rempli de lumière et plus grand en volume. Par conséquent, la façon dont l’expérience a été chorégraphiée dans ce projet tout en gardant à l’esprit les exigences structurelles, il ne serait pas faux de dire que ce projet a poussé la notion de pont comme étant purement ingénieur.

La section du bâtiment suit un profil de diamant. Comme dans le cas des structures à structure spatiale, une section diamant représente une façon rationnelle de répartir les forces le long d’une surface.

L’élément visuel dominant du pont, qui compose aussi son squelette, est le métal. Le pont a été fait de 62 500 éléments structuraux en acier. Ils ont été préfabriqués dans neuf ateliers de fabrication de métaux différents et ensuite assemblés sur place. La partie nord de la structure du Pavillon du Pont, composée de trois gousses d’un poids de 3 500 tonnes, a été construite dans sa position finale sur une péninsule temporaire construite dans la rivière. La partie sud, d’un poids de 2 200 tonnes, a été assemblée sur la rive sud de la rivière. Il a été mis en position sur le lit de la rivière, d’abord sur les traîneaux, puis au moyen d’une tour de traction de 42 m de haut. Pour une structure aussi lourde que celle-ci, les pieux de fondation sont aussi profonds que 68,5 m, les plus profonds jamais construits en Espagne.

L’enveloppe du bâtiment a été conçue en tenant compte de l’environnement et après une compréhension approfondie des agents atmosphériques, comme le vent de Tramontana qui souffle le long de l’Èbre et la force.

Quels matériaux Zaha Hadid Architects utilise-t-il - Sheet2
L’intérieur du pavillon. Source : worldtourcenter.com

Le pont de Saragosse a été conçu par Zaha Hadid Architectes commence le nouveau symbole de l’expo 2008. Cette exposition était consacrée à “l’eau et le développement durable”. Le choix du matériau pour la peau est donc venu du thème de l’expo. La fibre, le matériau choisi pour fabriquer les bardeaux pour la peau extérieure, sont une forme de béton hautement durable. Contrairement aux autres matériaux de façade, seule une faible quantité d’énergie primaire est consommée pendant la production de fibres C, ce qui se traduit par une faible charge de CO2 et un effet de serre minimal. Contrairement à la plupart des produits disponibles sur le marché, la fibre est basée sur des matières premières minérales et est entièrement recyclable. Le béton armé de fibre de verre est fabriqué à partir de béton fin lié au ciment renforcé par des fibres de verre résistantes aux alcalis. Contrairement aux fibres d’acier, l’un des avantages des fibres de verre est qu’elles ne nécessitent pas de traitement anticorrosion. Il n’est plus nécessaire de revêtir un revêtement en béton pour les éléments en béton munis de renforts métalliques. Cela signifie que les éléments de béton peuvent être minces, légers et légers. Ce matériau innovant a permis une grande liberté créative en matière de moulabilité, de couleur et de traitement.

Quels matériaux Zaha Hadid Architects utilise-t-il - Sheet3
Panneaux FibreC sur la façade Source-architonic.com

Ce qui distingue ce projet des 40 autres concurrents du jury, c’est son exhaustivité. Il a répondu de façon sensible au climat de Saragosse, a prêté attention aux besoins des fonctions qu’il avait à habiter et le matériel choisi s’est avéré une réponse à la préoccupation mondiale pour les changements climatiques. Cela a également permis de lier le projet au thème de l’Expo, pour laquelle il a été construit. Par conséquent, le projet a non seulement réussi à produire un impact visuel, mais il a aussi réussi à créer un impact global.

Author

Rethinking The Future (RTF) is a Global Platform for Architecture and Design. RTF through more than 100 countries around the world provides an interactive platform of highest standard acknowledging the projects among creative and influential industry professionals.

Write A Comment